brebis-lacaune

HISTOIRE D'UNE PASSION

Histoire d'une passion

Une mosaïque de sols contrastés, d'une beauté sévère, forme le terroir qui entoure le village de Roquefort.

C'est sur ces terres difficiles pour l'homme, que la légende et le caractère du Roquefort sont nés.

LES SPÉCIFICATIONS DE LA BREBIS

LA RACE LACAUNE

Origine de la race Lacaune

Les Monts de Lacaune dans le Tarn, sont à l'origine du nom de la brebis. La race Lacaune résulte de la sélection des meilleures brebis des différentes races locales présentes dans le rayon de Roquefort. Elle est donc parfaitement adaptée aux conditions climatiques et à l'environnement de la zone. 

Avec un rendement en lait supérieur et des qualités rustiques améliorées, la race règne aujourd'hui seule sur la zone de la collecte du lait.

SUR LES TRACES DE LA BREBIS

Troupeau de brebis Lacaune devant une lavogne
Troupeau de brebis Lacaune devant une lavogne

 

LE MONDE DES BREBIS : VISITE DE FERMES

Origine de la brebis Lacaune

Par des concours d’éleveurs et des croisements multiples sur des races locales du Larzac, de Camarès, des Causses et de Rodez, va naître la brebis Lacaune, essentiellement laitière. Elle tire son nom d’un chef-lieu de canton situé au coeur des Monts de Lacaune dans le département du Tarn.

La race Lacaune constitue aujourd’hui la quasi-totalité du cheptel sur le territoire.

Parfaitement adaptée au terroir, la brebis Lacaune a su imposer ses qualités pour devenir l’unique productrice du lait destiné au fromage de Roquefort.

À ce jour, 769 000 brebis constituent le troupeau laitier du Rayon de Roquefort. La période de lactation s’étale sur six mois, de janvier à juin.

Les fermes

Sur le Rayon de Roquefort, il existe 1954 exploitations agricoles en ovin lait. Elles sont le premier maillon de la chaîne. Les éleveurs de brebis sont les acteurs de ce territoire et vous font partager l’amour de leur travail à la fois ancestral et moderne.

Certaines exploitations produisent le lait pour l’industrie du Roquefort, d’autres transforment le lait dans leur propre fromagerie pour réaliser des pérails ou des tommes.

En savoir

Visites de fermes.pdf
Visites de fermes en Pays de Roquefort
Maison Fabre
Maison Fabre

 

CUIRS ET PEAUX

 

Depuis le XIIème siècle, le travail des peaux d’agneau est, dans la région de Millau, au cœur du berceau de la race, une tradition séculaire.

Pour les curieux des cultures et des techniques des siècles passés, le territoire promet un fabuleux voyage au temps de l’industrie où l’on rivalisait d’ingéniosité pour exploiter les « restes » de la brebis : peau, laine (…). On compte à ce jour à Millau : 5 mégissiers et 3 fabricants de gants.

La filature

Les brebis Lacaune sont tondues une fois par an au printemps et produisent un kilo de laine  blanche, très fine.

Cette laine était filée et précautionneusement roulée en pelotes ou en écheveaux. C'est le travail minutieux que quelques artisans continuent à perpétuer depuis des générations.

Mégisserie

Le terme mégisserie désigne la tannerie de petites peaux (moutons, agneaux, chèvres) : des peaux fines et souples. La finesse des peaux tannées à Millau bénéficie d'une réputation internationale et notamment dans la haute couture.

Ganteries

À la sortie de la mégisserie, les peaux sont prêtes à être coupées et transformées, notamment en gants.

L'artisan gantier sélectionne selon leur taille, couleur, grain, finesse et souplesse, les peaux dans lesquelles il va réaliser des gants. Il coupe et travaille les différents éléments dans le cuir avec des outils bien spécifiques à son métier comme la « main de fer » ou encore la «main chaude», instrument sur lequel est dressé le gant pour qu'il prenne forme.

Le savoir-faire des gantiers de Millau est toujours reconnu de nos jours par la haute couture. Ils fournissent les maisons Poulain, Hermès, Montana, Yves Saint-Laurent…, à Paris, particulièrement friands de cette peau raffinée.

3 gantiers sur Millau proposent une visite de leur ganterie : démonstration de toute la chaîne de fabrication de gants au sein de leurs ateliers de coupe, de couture et de finition du gant.

En savoir

Visites de fermes.pdf
Cuirs et peaux
Flaune
Flaune

 

 

SPECIALITES

 

Les fromages de brebis :

Roquefort, Pérail, « féta », tomme, beurre de brebis, recuite.

La recuite est obtenue en faisant cuire a petit bouillon le petit lait recueilli lors de l'égouttage, après le découpage du caillé. Ce produit qui a l’aspect de la brousse peut-être consommé salé ou sucré. Il est surtout utilisé pour confectionner la flaune.

 

 

Les Pâtisseries :

La flaune ou flône (gâteau à pâte brisée garni de recuite à l’œuf, parfumé à la fleur d’oranger et sucré), flan au lait de brebis, le régal du Lévézou (gâteau à base de lait de brebis), le Casse-museau (spécialité des Monts de Lacaune fabriquée avec du caillé de brebis), confiture de lait de brebis.

 

 

Plat traditionnel :

Les Trénels. Ils appartiennent à la famille des tripoux et sont élaborés à base de panse de mouton, farcie avec du jambon, de la poitrine salée, de l’ail, des clous de girofle, des fines herbes, des carottes, du vin blanc.

En savoir


pdf gastronomie

Gastronomie.pdf
La Gastronomie
Fête de la brebis à Réquista
Fête de la brebis à Réquista

 

 

FÊTES ET MANIFESTATIONS

 

 

L' épopée de la brebis

Balade thématique au cœur du Massif central

 Ambassadeur du territoire du Parc, les prestataires présents le long de cet itinéraire développent des initiatives et des gestes en faveur de l’environnement. Ils s’engagent à travers un accueil chaleureux et convivial à vous faire découvrir les richesses du patrimoine local. Pour en savoir plus, nous vous invitons à découvrir cet itinéraire sur le site Internet

www.parcs-massif-central.com

Le Parc naturel régional des Grands Causses s’engage au côté des 9 Parcs du Massif Central à développer un tourisme durable porteur de sens et de valeurs.

En savoir

Manifestations.pdf
Fêtes et Manifestations