Appelation d'origine protégée

La Confédération Générale de Roquefort :

la maison des éleveurs de brebis et des fromagers depuis 1930

DEPUIS 1930

Au pays du Roquefort, il y a des constructions remarquables. La tour-grenier du Viala-du-Pas-de-Jaux et l’abbaye de Sylvanès, le château de Montaigut et le Viaduc de Millau par exemple. Il y a aussi une « grande maison » symbolique, d’architecture ingénieuse, qui depuis 1930 rassemble à la même table les acteurs de la filière fromagère : la Confédération Générale des Producteurs de Lait de Brebis et des Industriels de Roquefort, qu’on nomme aussi la Confédération Générale de Roquefort.

L’AOP Roquefort ne se laisse pas tondre la laine sur le dos face aux tentatives de contrefaçon. C’est d’abord pour cela qu’est fondée la Confédération Générale de Roquefort : défendre et protéger la première appellation d’origine, reconnue le 26 juillet 1925. Aujourd’hui, elle continue de veiller minutieusement au respect du cahier des charges de l’AOP et accompagne fabricants et producteurs dans leur quête d’exigence alimentaire et environnementale.

La Confédération Générale de Roquefort, c’est un collectif. Une instance collégiale où les logiques de concurrence cèdent le pas à une même passion Roquefort. Son conseil d’administration regroupe 25 membres : 10 délégués des fabricants (le collège fabricants) et 15 représentants des éleveurs de brebis (le collège producteurs). Une originalité de cette petite république fromagère : la présidence (un an) revient en alternance à un fabricant et à un éleveur.

La maîtrise de la qualité du lait, la sécurité alimentaire, la transition agroécologique, une meilleure conservation des fourrages pour le troupeau de brebis, une meilleure ergonomie des installations de traite, le souci du bien-être animal, la promotion de la filière et de son ancrage territorial : autant de champs d’intervention cultivés par la Confédération, au devant des attentes sociétales et en symbiose avec l’identité Roquefort.

chiffres clés confédération

Un outil de la filière Roquefort
au service du collectif

La vie quotidienne de la filière s’accorde aussi bien au rythme saisonnier de la production laitière qu’au rythme imprévisible des évolutions marketing ou sociétales. Au total, 90 salariés travaillent à la Confédération Générale de Roquefort. Ils apportent leur accompagnement et leur expertise aux éleveurs comme aux fromagers, participent à des programmes d’étude et de recherche, valorisent l’image du Roquefort. Leurs missions se déclinent en quatre services.

logo Appelation origine protégée

Le service
AOP

service qualité fromage

Le service
qualité

service élevage bergers

Le service
élevage

service communication roquefort

Le service
communication

C’est la vigie du Combalou. Il veille au grain face aux usurpations du Roquefort et aux menaces de surtaxe douanière.
Il saisit les opportunités de protéger et de diffuser l’appellation sous tous les méridiens. Sans cesse aux aguets, il vérifie le respect du cahier des charges AOP par les acteurs de la filière, au gré de contrôles internes et externes. Il exerce sa vigilance pour le bien du rayon de Roquefort et de son rayonnement dans le monde.

Il aide les éleveurs à produire un lait qui déborde… de qualités.
Désinfection des bergeries, nettoyage des machines à traire, conservation des fourrages, diagnostic d’ambiance des bâtiments, audits d’hygiène, collecte d’échantillons de lait : il intervient sur le terrain pour détecter les bactéries et leur faire barrage. Il accompagne les travaux de recherche sur les germes pathogènes. Au service du lait cru et d’une précaution alimentaire accrue.

Il prodigue tous ses soins à la brebis Lacaune, mascotte du rayon.
Les progrès génétiques de la race ovine et le bien-être animal mobilisent son attention. Il contribue à des études sur les systèmes d’élevage et l’influence des facteurs écologiques sur le cheptel. Il conseille les éleveurs pour la gestion de leurs troupeaux, la transition vers l’agroécologie, la résilience au changement climatique. Pour des élevages durables et performants.

Il imagine les campagnes de pub, vitamine ses réseaux sociaux, co-invente l’événement « Roquefort en fête » pour souder davantage encore le terroir au territoire, assure les relations médias, concocte des stratégies marketing, participe aux salons. Bref, il remue ciel et causses pour promouvoir l’AOP et faire atterrir un morceau de Roquefort sur votre table. A partir de là, la mise en bouche et le bouche-à-oreille font le reste !

Egalité professionnelle femmes / hommes :
le très bon index 2020 de la Confédération (97/100)

logo Appelation origine protégée

Le service
AOP

C’est la vigie du Combalou. Il veille au grain face aux usurpations du Roquefort et aux menaces de surtaxe douanière.
Il saisit les opportunités de protéger et de diffuser l’appellation sous tous les méridiens. Sans cesse aux aguets, il vérifie le respect du cahier des charges AOP par les acteurs de la filière, au gré de contrôles internes et externes. Il exerce sa vigilance pour le bien du rayon de Roquefort et de son rayonnement dans le monde.

service qualité fromage

Le service
qualité

Il aide les éleveurs à produire un lait qui déborde… de qualités.
Désinfection des bergeries, nettoyage des machines à traire, conservation des fourrages, diagnostic d’ambiance des bâtiments, audits d’hygiène, collecte d’échantillons de lait : il intervient sur le terrain pour détecter les bactéries et leur faire barrage. Il accompagne les travaux de recherche sur les germes pathogènes. Au service du lait cru et d’une précaution alimentaire accrue.

service élevage bergers

Le service
élevage

Il prodigue tous ses soins à la brebis Lacaune, mascotte du rayon.
Les progrès génétiques de la race ovine et le bien-être animal mobilisent son attention. Il contribue à des études sur les systèmes d’élevage et l’influence des facteurs écologiques sur le cheptel. Il conseille les éleveurs pour la gestion de leurs troupeaux, la transition vers l’agroécologie, la résilience au changement climatique. Pour des élevages durables et performants.

service communication roquefort

Le service
communication

Il imagine les campagnes de pub, vitamine ses réseaux sociaux, co-invente l’événement « Roquefort en fête » pour souder davantage encore le terroir au territoire, assure les relations médias, concocte des stratégies marketing, participe aux salons. Bref, il remue ciel et causses pour promouvoir l’AOP et faire atterrir un morceau de Roquefort sur votre table. A partir de là, la mise en bouche et le bouche-à-oreille font le reste !

Egalité professionnelle femmes / hommes :
le très bon index 2020 de la Confédération (97/100)

La Commisssion organoleptique

C’est aussi bien un examen de passage qu’une expérience sensorielle. Quatre fois par an, une commission observe, hume et déguste le Roquefort des sept fabricants. Elle se compose d’affineurs en retraite, de restaurateurs locaux ou encore d’employés de fromagerie, toutes personnes qui, sur le Roquefort, en connaissent un rayon. 21 critères sont soumis à leur appréciation : couleur, onctuosité, longueur en bouche…

Continuer la découverte …